« Existe-t’il pour l’Être Humain un bien plus précieux que la santé ? »

Socrate, Philosophe

Jeunes femmes d'affaires
Ordinateur portable et café
Sourire d'affaires Femme

L’Organisation Mondiale de la Santé définit la santé comme un état de bien-être physique, moral et social.

Dès lors que l’environnement de travail influe négativement sur la santé, il est question de mal être au travail.

On parle alors de souffrance mentale.

Cette souffrance mentale et ses conséquences sont connues sous le nom de risques psychosociaux.

Les risques psychosociaux (RPS) correspondent à des situations de travail où sont présents, combinés ou non :

  • du stress : déséquilibre entre la perception qu’une personne a des contraintes de son environnement de travail et la perception qu’elle a de ses propres ressources pour y faire face ;

  • des violences internes commises au sein de l’entreprise par des salariés : harcèlement moral ou sexuel, conflits exacerbés entre des personnes ou entre des équipes ;

  • des violences externes commises sur des salariés par des personnes externes à l’entreprise (insultes, menaces, agressions).

Ce sont des risques qui peuvent être induits par l’activité elle-même ou générés par l’organisation et les relations de travail.

L’exposition à ces situations de travail peut avoir des conséquences sur la santé des salariés, notamment en termes de maladies cardio-vasculaires, de troubles musculosquelettiques, de troubles anxio-dépressifs, d’épuisement professionnel, voire de suicide (INRS, dossier risques psychosociaux : inrs.fr).

woman-3187087_1920.jpg

Retour :